Californication, voilà une série dont j’aurais dû parler depuis longtemps. Elle figure parmi les séries qui m’ont marquées et dont j’aimais découvrir chaque nouvelle saison. Après 7 saisons, la série a été arrêtée, je peux donc à présent dresser le bilan.

Synopsis

Hank Moody the king

Hank Moody the king

Californication raconte l’histoire de Hank Moody, un romancier devenu célèbre grâce à son roman God Hates Us All. Installé à Los Angeles, il mène une vie de débauche, tiraillé entre son addiction aux drogues et au sexe et son amour pour Karen, son ex-compagne.

Au début de la série, nous retrouvons un Hank dépressif suite au succès de la minable adaptation cinématographique de son roman. Il est totalement en panne d’inspiration et ne fait plus rien de ses journées à part boire, se droguer et baiser. Pire, l’amour de sa vie l’a larguée pour s’installer avec sa fille chez un autre homme.

Mais tout va changer le jour où Bill, le nouveau compagnon de Karen, lui propose de devenir rédacteur pour un blog. Bien décidé à se reprendre en main pour reconquérir son amour perdu, il accepte le job.

Pourquoi je vous recommande Californication?

Hank Marcy et Charlie dans un lit

Hank avec Charlie et Marcy Runkle

Parce que tous les personnages sont complètement dingues. C’est l’atout principal de cette série. Hank et ses amis, mais également la plupart des personnes qu’ils rencontrent, sont coutumiers de tous les excès possibles et imaginables. Et comme il s’agit avant tout d’une sitcom, cela donne lieu à de nombreuses scènes vaudevillesques très savoureuses.

Le personnage de Hank, joué par David Duchovny est un séducteur accro au sexe et alcoolique. Ses nombreuses conquêtes et ses soirées dépravées finissent toujours par avoir des conséquences désastreuses sur sa vie privée ou professionnelle. Imbu de lui-même et souvent antipathique, il excelle dans l’art de s’attirer des ennuis.

Californication Hank Moody et Karen

Hank et Karen

Parmi la ribambelle de personnages secondaires qui composent le casting, on notera bien entendu sa bien aimée Karen. Elle est la voix de la raison, celle qui ramène Hank à la réalité dans les pires moments, mais surtout la femme de sa vie. Avec elle il a eu une fille, Rebecca (Becca).

Mais les personnages secondaires les plus marquants sont très certainement le couple Runkle. Ami et agent de Hank, Charlie Runkle est un petit chauve adeptes des pires pratiques sexuelles. Sa femme, Marcy, pratique une sexualité débridée et aime consommer toutes sortes de drogues. Ensemble, ils forment un des couples les plus fous, mais également les plus attachants des séries TV actuelles.

Par contre attention à l’overdose (admirez le jeu de mots^^). Californication ne se prête pas du tout au binge watching. À petites doses le côté dépravé offre bon nombre de situations hilarantes, mais sur le long terme, la trame principale du scénario s’avère répétitive et ennuyeuse. En effet, Hank passe son temps à courir après Karen et à tenter de la séduire, pour ensuite commettre à nouveau la gaffe de trop.

Les scénaristes ont bien essayé de donner un coup de neuf à l’histoire après quelques saisons en introduisant différents événements (que je ne dévoilerai pas ici pour éviter le spoil). Mais aucun n’a réussi à bouleverser réellement les choses.

Malgré une trame principale convenue d’avance et un scénario qui a tendance à se répéter, Californication reste une série drôle et agréable à consommer par petites doses. Les saisons sont relativement courtes (12 épisodes d’environ 25 minutes), vous ne perdez donc pas grand-chose à tenter l’aventure.

Tu me manqueras Hank Moody !